Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
20 mai 2011 5 20 /05 /mai /2011 20:51

Il n'y a pas de cloche sur le pavillon du midi, à l'angle sud-est de la Cour Carrée, seulement une verrière, et au dernier étage se trouve le Petit Bourbon.

 

C'est une salle fermée au public dont le nom "Petit Bourbon" remonte à quatre cents ans en arrière. C'est-à-dire que si l'on monte au troisième étage, on remonte dans  le temps ! zeeman

Sur le tableau de Zeeman (salle 1 de l'Histoire du Louvre), on voit le Louvre  en 1650 et, tout à droite, l'hôtel du Petit Bourbon.


Petit-bourbon-1Un peu d'histoire : à partir de la Renaissance, le Louvre n'est plus une forteresse mais pas encore  un palais royal. Le bâtiment est petit, un quart de la cour actuelle, et malcommode - c'est une ancienne caserne. Pour les festivités, on investit  donc l'hôtel particulier voisin, l'hôtel du Petit Bourbon, où l'on trouve de grandes salles avec plus d'apparat.

 Lorsque, au XVIIe, le Louvre s'agrandit, on démolit les bâtiments alentour pour prolonger l'aile sud de la Cour Carrée. C'est à l'emplacement de l'actuel pavillon sud-est (photo à gauche) que se trouvait l'hôtel en question.

A cette époque (1660), le Petit Bourbon  n'était plus utilisé pour les fêtes royales. Il servait de théâtre que se partageaint les acteurs italiens et la troupe de Molière. 

Et le nom "Petit Bourbon" n'est plus resté, bizarrement, que pour le dernier étage du pavillon du Midi. On appelle toujours ainsi cet espace sous la verrière. C'est une grande salle très lumineuse qui a servi pendant longtemps d'atelier de restauration de peinture, atelier qui a finalement rejoint l'aile de Flore.

Après cela, il a été question que cette salle abrite la collection des peintures anglaises, collection qui est finalement à Denon, au premier étage.DSC01705ptbPetit-bourbon-2 

Actuellement, c'est le service des "travaux-muséo" qui y entrepose du matériel, notamment toutes les chaises et banquettes cassées des espaces muséographiques. Je vous chantais, il y a longtemps, "Où sont nos chaises". Eh bien, elles sont au Petit Bourbon !

Quatre cents ans après, l'ancien hôtel particulier est devenu le cimetière des chaises du personnel !

Repost 0
24 avril 2011 7 24 /04 /avril /2011 10:58

Ding, dong ! Aujourd'hui, je veux vous parler des cloches. Au Louvre il y a plein de cloches. Ding, dong ? Comment ? Vous vous en doutiez ? Mais non, il ne s'agit pas du staff mais de l'architecture.

Les cloches sont les toits qui couvrent les pavillons (bâtiments carrés). En effet, ces toitures ont plus ou moins la forme d'une cloche. Plutôt qu'un long discours, quelques images plus parlantes :CL-napo 

Vue depuis la cour Napoléon, la succession d'ailes et de pavillons coiffés de leurs cloches. Notez qu'il y a plus de cloches à Denon et Richelieu qu'à Sully ! ;)) Je rappelle qu'il s'agit d'architecture.

 

CL-turgotCi-contre, une photo du pavillon Turgot, dans l'aile Richelieu,  pavillon où se trouvent les appartements Napoléon III. CL-dans

 

 

Au dessus de ces somptueux appartements, la cloche Turgot, vue de l'extérieur (photo de gauche) et de l'intérieur (photo de droite). On remarque la charpente métallique, typique de l'architecture  du XIXe siècle, cette partie du Louvre ayant été construite sous Napoléon III par l'architecte Lefuel.

 

CL-graf3
 

J'ai d'ailleurs trouvé sur l'un des murs un émouvant graffiti : le 22 décembre 1863, Girella ou Grella Battista a laissé sa signature (photo de gauche).

 

 CL-oc
 
  Sous la cloche Turgot, on trouve aussi des oeufs, des yeux, des oculus, petites ouvertures rondes (photo ci-dessus). 
Repost 0
15 avril 2011 5 15 /04 /avril /2011 14:14

Bon, c'est vrai, je l'avoue, il n'y a pas de plage au Louvre. La chaleur estivale de ce printemps et le premier jour d'avril ont fait délirer ma plume.

Mais il y a beaucoup de choses qui ne sont pas au Louvre et que, pourtant, les visiteurs demandent régulièrement.

Le Louvre est grand, c'est vrai, d'où son nom de "Grand Louvre", mais on n'y trouve pas tout quand même. Je ne sais pas ce que les gens s'imaginent, à force d'entendre dire que le Louvre est le plus grand musée du monde, il croient peut-être qu'on trouve réunis ici tous les trésors.

Pas un jour sans qu'on ne nous demande les peintres impressionnistes, Monet, Manet, Van Gogh (qui sont au musée d'Orsay), ou bien Picasso (musée Picasso).

Très demandés aussi dans les salles des Antiquités Égyptiennes : Nerfertiti (Berlin), La pierre de Rosette (British museum, Londres) et le masque de Toutankhamon (Le Caire).24895 p0008337 Le service de la communication nous a même préparé un dépliant intitulé "Oeuvres d'ailleurs", précisant dans quels musées sont exposées certaines de  ces oeuvres souvent recherchées (plus de cinquante-cinq oeuvres ou artistes répertoriés).  cene pourbus 

 

Le plus demandé peut-être, et ce même avant le succès du Da Vinci Code : The last supper, soit La Cène. 

Quand on essaye de faire préciser l'auteur du tableau  - car il y a tout de même quatre ou cinq autres cènes au Louvre - les visiteurs sont souvent indécis, alors on les aide : 

- Léonardo... Da Vinci ?

Leurs yeux s'allument :

- Yes ! :)

 

- Mais ce n'est pas au Louvre, c'est à Milan, en Italie.

- Nooooo ! :(( (déception)


Pour illustrer cet article, j'ai préféré ne pas mettre d'oeuvres d'ailleurs,

cene champ

mais plutôt celles du Louvre, afin de ne pas tromper les visiteurs qui ne feraient que survoler ce blog.

La Cène de Joos van Cleve, 1520-25, salle 9 Richelieu, 2e étage.

 

 

** La Cène de  Frans Pourbus,  1618, salle 15, Richelieu, 2e étage.

***La Cène de Philippe de Champaigne, 1652, salle 24, Sully, 2e étage.

  

 

  

 

Repost 0
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 01:04

Je vous ai parlé des différents travaux en cours au Musée du Louvre.

L'un de ces chantiers démarre dans la région Sully, dans l'aile nord de la Cour Carrée. Deux escaliers seront construits, qui desserviront tous les étages de part et d'autre du pavillon Marengo. Par conséquent, sur tous les niveaux, plusieurs salles seront fermées pendant au moins deux ans.

Bassin

La Cour Carrée devra changer de nom car, amputée de son aile nord, elle va se transformer en un gigantesque U ! Les visiteurs qui arriveront au bout de cette longue et traîtresse impasse, devront tout retraverser dans l'autre sens (On n'a pas fini d'entendre râler !). Il faudra une bonne condition physique et un certificat médical pour visiter le Louvre désormais.

Dans la Cour (encore) Carrée, le chantier se prépare : matériel, matériaux, machines, algecos, c'est tout un petit village qui s'installe pour, rappelons-le, au moins deux ans. Le passage Marengo vers la rue de Rivoli va fermer, ainsi qu'une grande partie de la Cour (plus) Carrée.

Mais, comme dit  le proverbe, "à quelque chose malheur est bon".

J'ai appris que les énormes stocks de sable nécessaires pour ces travaux seront répandus autour du bassin central, à disposition du personnel du Musée.

Le Louvre aura donc sa plage ! Dans le bassin on mettra plein de poissons rouges ! Le jardin des Tuileries a promis de fournir des sièges et quelques arbres en pot pour faire de l'ombre. De plus, deux algecos seront transformés en café-glacier. L'association de Pétanque du Ministère de la Culture prévoit déjà son grand tournoi inter-musée sur cette plage le premier avril prochain.

Bon, finalement, on va les apprécier ces travaux. Et au bout de deux ans, même s'il n'y a plus de sable, on gardera peut-être les autres aménagements autour du bassin (et les poissons rouges ;))

bassin-octogonal

 
 

 

 

 

 

Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 21:20

 

Vous avez peut-être entendu parler des mécènes du Louvre ?

MCtous

Par exemple, cet hiver, pour l'achat d'un tableau de Cranach, Les Trois Grâces, Le Musée a fait appel à la générosité de tous, et ce sont 7000 personnes qui sont devenues mécènes !

Photo ci-contre, quelques-uns des noms des donateurs affichés à Richelieu. Ah ah !  J'y reconnais ceux de quelques confrères blogueurs :)

Mais c'est toute l'année que le Louvre recherche, encourage le mécénat. On peut aider le Musée de différentes façons : donner de l'argent sans contrepartie ou louer des espaces pour des soirées privées.

La pyramide est souvent louée, et transformée,  le mardien l'absence du public (photo à droite). Une fois la soirée terminée,  tout est remis en place pendant la nuit pour l'ouverture le mercredi matin, ni vu, ni connu.

Bien sûr, le prix augmente selon la surface et selon le prestige.  C'est sûrement plus cher de louer la salle de la Joconde que le Louvre médiéval.

MCdec08-copie-1

Très chic aussi, la location de la Cour Carrée.

Plusieurs fois par an, on voit se construire, pendant plusieurs semaines, une énorme "tente" pour une soirée, un défilé de mode, ou la FIAC (Foire d'art contemporain). Tente chic pour soirée chic de VIP, mais vu d'en haut, par les fenêtres du Musée,  ça gâche le paysage.

Les visiteurs du Musée nous interrogent:

"Mais qu'est-ce qu'on construit dans la Cour Carrée?"

" Ça? c'est du mécénat !"

MCsept10
MCmars09
MCmars-11-

 


  

Repost 0
20 mars 2011 7 20 /03 /mars /2011 23:17

 

 

C'est le printemps !

Le voici personnifié par  Giuseppe Arcimboldo au XVIe siècle.

Ce tableau fait parti d'une série sur les quatre saisons.

Nous avons déjà vu l'été, l'automne et l'hiver, ici, et .

Habituellement exposées dans la Grande Galerie au premier étage de l'aile Denon, les quatre toiles sont absentes, prêtées pour une exposition au Palazzo Reale à Milan jusqu'au 22 mai.

printemps-arcim

   
Repost 0
13 mars 2011 7 13 /03 /mars /2011 21:17

La principale activité d'un agent de surveillance, ce sont les "rondes". Du matin jusqu'au soir, en nocturne, et aussi pendant la nuit, les agents tournent dans le Musée pour repérer le moindre changement. 

 grille-sphinxAu Louvre, la première ronde du matin, avant l'ouverture au public, s'appelle la  "sécurité". Pour aller plus vite, on dit "la sécu". (La sécu, chez nous, ce n'est pas la Sécurité Sociale.)

Rappelez-vous la fermeture () et l'inspection minutieuse du  Musée avant de passer le relais à l'équipe de nuit.  Eh bien, au petit matin, le lendemain, on contrôle à nouveau l'état de chaque district.

Mais cette première ronde n'est faite que par quelques-uns d'entre nous, avant l'arrivée du public et aussi des collègues. Dès potron-minet, chaque "sécu" ouvre son district  dans la solitude. Instant magique, les portes se déverrouillent, les grilles se lèvent en grinçant ( comme la "grille du sphinx", photo ci-dessus). Le musée est à nous, on se sent privilégiés. gelee-matinLe soleil levant accompagne bien à propos les tableaux de Claude Gelée, à Richelieu.

Mais ce n'est pas le moment de rêver, il faut vérifier les oeuvres bien sûr, il ne faudrait pas qu'il manque le fétiche Arumbaya ! (Référence à l'album de Tintin L'Oreille cassée.)  On contrôle aussi les installations : une ampoule grillée, un store déchiré ? On inspecte tous les recoins : un mur fissuré, un insecte ?... Même la poussière fera l'objet d'un rapport. Il peut s'en passer, des choses. Par exemple, vous savez comme on craint les infiltrations d'eau s'il a plu pendant la nuit !

Tout dois être en "sécurité" pour recevoir les visiteurs. A 9h pile, ils arrivent ! C'en est fini du calme et de la solitude.

Repost 0
8 mars 2011 2 08 /03 /mars /2011 14:19
   

C'est le 8 mars, la Journée de la femme et je n'ai que l'embarras du choix pour trouver une femme dans ce Musée.

 La dentellière, une toute petite toile (24X21cm) peinte en 1670 par  Johannes Vermeer, exposée salle 38  au 2e étage de l'aile Richelieu.

30517 p0006818
   

 

Repost 0
28 février 2011 1 28 /02 /février /2011 11:03

Fin février, début mars, au Louvre c'est la saison des "voeux". Après ceux de bonne année, il faut faire des souhaits de congé pour l'été, comme dans beaucoup d'administrations. On n'a droit qu'à un seul voeu et ce n'est pas facile de savoir dès Février ce que l'on fera six mois plus tard !

La bonne Fée de l'administration se penchera ensuite sur cette passionnante littérature. Nos souhaits seront-ils exhaucés ?

Planning-2-copie-1Planning-1deb-copie-1Le planning est assez compliqué pour que je n'essaye même pas de vous l'expliquer. Même si  le rythme de travail  revient régulièrement tous les quinze jours, on nous fournit le planning pour l'année entière. Il y a quatre équipes, mais plein de plannings spéciaux, entre autres pour les temps partiels. Il y a différents contrats de vacataires,  nocturnes, week-ends, expos temporaires... On travaille un week-end sur deux, un jeudi sur deux, tous les mercredis. Vous n'y comprenez rien, rassurez-vous, moi non plus. Chacun se contente de se repérer dans son propre planning, c'est pourquoi  "Tu travailles demain ?" est l'une des questions les plus souvent posées entre collègues. Jusqu'à demain ça va encore, mais à plus long terme, on a besoin de consulter notre planning. C'est d'ailleurs un problème quand on prend rendez-vous chez le dentiste ou qu'on est invité à une soirée.

Voyons, si je pose trois jours ici, j'en ai sept, là cinq, ça fait onze... mais est-ce que je demande le jour férié, déjà que je me tape les dimanches gratuits d'été ? ? ? Un vrai casse-tête. C'est pourquoi on trouve souvent les agents de surveillance plongés dans l'étude approfondie de leur feuille de planning.

Repost 0
31 janvier 2011 1 31 /01 /janvier /2011 22:59

 "L'ascenseur ? L'ascenseur le plus proche ? L'ascenseur direct ?", réclament les visiteurs épuisés.Asc-dans-L  Asc-P-richelieu

On les comprend : des kilomètres de Musée, des étages qui en valent trois, des cryptes, des entresols, des dénivelés... ça fatigue !

On en sait nous aussi quelque chose : de l'entresol au deuxième étage, pas moins de 170 marches ! Alors comptez sur nous pour connaître les raccourcis et les ascenseurs. Mais ces précieuses informations ne sont pas toujours faciles à expliquer aux non-initiés, et de toute façon, il vous faudra quand même marcher, le tapis volant pour visiter le Louvre  (et passer d'une aile à une autre) n'étant pas encore inventé.

Les ascenseurs directs sont rares, plus rares que les toilettes, c'est dire !
Asc-G-1er 

Des ascenseurs qui s'arrêtent à tous les niveaux et qui permettent de rejoindre la pyramide et donc la sortie, il y en a exactement cinq (5): deux à Denon, un à Sully, et deux à Richelieu. De plus, ils ne sont pas immenses, dix personnes au maximum, et s'il y a un bébé en poussette ou une personne en fauteuil roulant, c'est tout de suite plein.  Il faut donc les réserver à ceux qui en ont vraiment besoin. C'est pourquoi ils sont discrètement cachés dans de petits coins et se fondent dans le paysage (mais notre reporter les a  débusqués pour vous).

 Asc-K-denon

asc-clarac

 

 

 

 

 

 

 

 

Par contre, on peut trouver en chemin d'autres ascenseurs (une douzaine) que nous appelerons indirects, car ils ne font pas tous les niveaux et ne descendent pas sous la pyramide. 

Par exemple,  l'ascenceur C, appelé "Clarac". C'est le seul qui ait un nom, le nom d'un ancien conservateur, dont le buste se trouve à côté de l'ascenseur au 1er étage. A voir sa mine renfrognée, il n'a d'ailleurs pas l'air très content de cette postérité.

Il y a aussi beaucoup (non, je ne les compterai pas) "d'élévateurs pour les personnes à mobilité réduite" (EPMR) qui permettent d'éviter les dénivelés que l'on trouve partout dans le vieux palais du Louvre, trois marches par ci, cinq marches par là.

Mais à quoi pensaient les architectes au XVIIe siècle ?

 Il y a différent modèles d'EPMR (photos ci-dessous), mais les plus "folklo" sont à Sully, 2e étage (photo de droite). Ce sont des modèles pliants, des antiquités du siècle dernier au moins, qui ont leurs caprices, se bloquent régulièrement, font un boucan d'enfer, et demandent beaucoup de doigté et de patience.

Asc-louislift  Asc-elev--s18  Asc-epmr-15

 Conclusion : le Louvre en fauteuil roulant, c'est un véritable parcours du combattant !

Bon courage et à bientôt !


 

 

Repost 0

Présentation

  • : louvreboite
  • : c'est le blog d'un gardien de musée pour vous montrer l'envers du décor,vous faire voir ce que vous n'avez pas le temps de voir ...
  • Contact