Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 janvier 2011 6 22 /01 /janvier /2011 23:43

Des travaux, des travaux, toujours des travaux !

C'est l'occasion de faire d'autres images insolites du Louvre en chantier.Trav-grueUne immense grue (57m) est plantée dans la Cour Visconti, à Denon, pour la création des  nouvelles salles des Arts de l'Islam.

 

Travaux-grue2

Deux vues du chantier cet été, quand les fenêtres n'étaient pas encore occultées.

C'est trop fond !

Trav-islam-g
     

Ci-dessous les travaux de réfection sur la charpente de la Galerie d'Apollon et du Salon Carrée, dont on a parlé    là, vus ici de l'extérieur.

Travaux-ptgal 

travaux-mob-maUn autre grand chantier est prévu pour 2011 dans la région Sully.

   Au premier étage, le Mobilier  XVIIIe devrait être enfin re-exposé  (ça ne fait que six ans que le secteur est fermé !). On y emménagera de nouveaux escaliers, des issues de secours et  des ascenseurs.

(Et des toilettes dignes de ce nom ?)  

 

Ouverture prévu en 2013 ! ... ;)

Je vous tiens au courant !

A partir du printemps, l'aile nord sera fermée sur tous les étages et la circulation deviendra très difficile à Sully.


Je vous présente sur la photo ci-contre, la porte Marie-Antoinette (c'est son nom), au 1er étage, fermée depuis six ans. Charmante ! 

 

Trav-richelieu

Et à Richelieu ? Oui, aussi un chantier pour l'installation d'une arcade du château des Tuileries dans la Cour Marly.

 

trav-arca

     

Y-a-t-il encore quelque chose à voir au Louvre ? Peut-on visiter sans tomber sur un échafaudage ou une porte fermée ?

Mais oui, c'est grand ici ! C'est le Grand Louvre !

Repost 0
3 janvier 2011 1 03 /01 /janvier /2011 00:00

 Attention Mesdames et Messieurs !    Ce soir, dans votre ville,  un spectacle époustouflant !    La troupe des agents du Louvre vous propose de voir, pour les mois à venir, des acrobaties aériennes jamais vues ailleurs ! Venez admirer les figures les plus admirables réalisées par de grands professionnels !  Des numéros de trapèzes à vous couper le souffle sous les admirables plafonds du Salon Carré et de la Galerie d'Apollon !filet2filet1


 

 

 

 

Rassurez-vous, le cirque Pinder n'a pas repris la direction de notre bon vieux musée !


Plus sérieusement, pour ceux qui se poserait la question, les filets que vous pouvez voir tendus dans la Galerie d'Apollon, (photo en haut à droite) les salles Percier et Fontaine (photo en haut à gauche) et le Salon Carrée ( dernière photo ) filet3sont là pour assurer votre protection (et la nôtre au passage) ainsi que celle des oeuvres durant les travaux de restauration des couvertures et de la charpente   menés pour les mois à venir dans cette partie du musée. 

Désolé pour les fans de trapèze !

Les travaux devraient durer jusqu'au printemps 2012. Veuillez nous excuser pour la gène occasionnée.

Et Bonne Année à tous !

Repost 0
Hermès Leroux - dans salles
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 22:00

nativite albaniVoici le temps de Noël, j'ai choisi pour vous cette nativité de Francesco Albani, dit L'Albane.

Cette oeuvre du tout début XVIIe est peinte sur cuivre, c'est un petit format, 42cm sur 30cm.

On peut la voir dans la Grande Galerie des peintures italiennes, à Denon, 1er étage.

Repost 0
20 décembre 2010 1 20 /12 /décembre /2010 23:02

Et voilà l'hiver (officiel) qui arrive, personnifié par Giuseppe Arcimboldo en 1573.hiver arcimboldo

Ce tableau fait parti d'une série sur les quatre saisons. Habituellement exposées dans la Grande Galerie au premier étage de l'aile Denon, les quatre toiles sont actuellement absentes, prêtées pour une exposition à Dresde puis à Washington.

 

Repost 0
7 décembre 2010 2 07 /12 /décembre /2010 18:55

Ah, la fermeture ! Un grand moment de la vie du Musée (et certainement de tous les musées). Un moment apprécié par les agents car, enfin, "y'a de l'action" et puis "c'est  bientôt l'heure de la sortie". Le public, lui, est toujours étonné : "Déjà ?" Mais oui, vérifiez au dos de votre billet, la fermeture commence à 17h30, et à 21h30 en nocturne. Et pourquoi ? C'est simple, nous devons évacuer 60 000 mètres carrés ! Même en s'y mettant à plusieurs et avec une bonne organisation, ça prends au minimum un bon quart d'heure.

C'est un peu comme quand vous partez en voyage, ne faites-vous pas un tour de l'appartement pour vérifier que les robinets ne coulent pas et que les fenêtres sont bien fermées ? Et cela vous prends deux, trois minutes ? Eh bien, au Louvre, c'est (en principe) plus grand que chez vous, donc ça prend plus de temps. Evacuation-au-mur-le-vau

 

C'est un véritable rituel, qui débute bien avant le message invitant les visiteurs à rejoindre la sortie. Car fermer le Louvre n'est pas une sinécure, et requiert de notre part une attention toute particulière. Il est hors de question de partir en laissant derrière nous un touriste perdu derrière une tapisserie ou bloqué dans un ascenseur. On doit contrôler tous les coins et recoins du Musée.

  

C'est d'abord la préparation de l'évacuation. On se positionne, on ferme  les toilettes et on fait les "jonctions" (contact entre les étages et les différents districts). L'information des visiteurs est primordiale, le message d'évacuation (en 3 langues, s'il vous plaît) est  heureusement là pour nous aider. Hélas, il n'y en a pas en nocturne, ni dans l'exposition temporaire, hall Napoléon, et ça manque cruellement !

"Mesdames, Messieurs, le Musée ferme ses portes, vous êtes priés de rejoindre la sortie."

 Evac-encore-uneC'est alors la grande battue qui commence : on avance en ligne, de plus en plus nombreux au fur et à mesure de notre progression vers la sortie.  On compare souvent cette "technique" à celle du chasse-neige ou celle des CRS. Heureusement, nous n'avons pas de matraque, ni de sifflet à roulette. Notre seule arme : le sourire. Mais il nous faut aussi beaucoup de patience quand le "vieil habitué" s'arrête devant chaque tableau.

 S'il vous plait, Monsieur, vous reviendrez demain. Vous qui venez si souvent, comment se fait-il que vous ne connaissiez pas encore les horaires ?

Rappel :

Le Musée ferme à 18h. L'évacuation commence à 17h45, 17h30 dans certaines salles.

En nocturne, les mercredi et vendredi, le musée ferme à 21h45, donc l'évacuation  commence à 21h30.

La pyramide ferme à 22h.


A voir le tableau de 1847, on constate que nos ancêtres avaient eux aussi bien de la peine à se faire entendre !

 Car s'il vous semble que nous vous pressons parfois de rejoindre la sortie, c'est que,  comme vous je suppose, nous aimons quitter notre travail à l'heure, histoire de ne pas rentrer chez nous trop tard, et de pouvoir accomplir les mille et une tâches domestiques qui sont le lot quotidien de chacun.

 Les visiteurs partis, il nous reste encore à déposer les clefs, signer, pointer,"badger", se changer aux vestiaires, courir vers le métro, attraper le train de 18h23, récupérer les enfants, passer au pressing, acheter le pain, etc... Vous connaissez la musique...


 Oui, je comprend, on est si bien dans un musée  tranquille, vidé des hordes de touristes. Mais pourquoi ne pas essayer le matin à l'ouverture (9h) ? 

Repost 0
Hermès Leroux et Louvreboite - dans journée
commenter cet article
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 00:41

On trouve dans la deuxième salle d'histoire du Louvre, à l'entresol Sully, une oeuvre qui nous interpelle : "On ferme ! "

C'est un tableau de François-Auguste Biard qui montre le Louvre en 1847 et ses gardiens  (je suppose qu'à cette époque ils n'avaient pas honte d'être appelés gardiens) à  "Quatre heures au Salon " c'est à dire à l'heure de fermeture du salon annuel de peinture dans la Grande Galerie.quatre heure

Mais pourquoi vous en parler alors que Louvre-passion l'a déjà fait, ainsi que d'autres sites et blogs. D'abord parce que nous n'avons peut-être pas les mêmes lecteurs et puis, premiers concernés par cette représentation de nos lointains ancêtres, nous avons notre mot à dire !

Comparons point par point le tableau de 1847 avec une photo actuelle prise à l'heure de la fermeture.

Déjà, dans le jargon d'aujourd'hui, on ne dit plus la fermeture mais l'évacuation . 

Et elle n'a pas lieu à seize heures mais à dix-sept heures quarante-cinq (vingt et une heures trente en nocturne, comme sur la photo). Il est vrai qu'à l'époque de Biard, les horaires du Musée devaient suivre ceux du soleil.

L'exposition des oeuvres a changé, autrefois en "touche à touche", elle est aujourd'hui beaucoup plus aérée.Evac-on-ferme

Les visiteurs aussi sont aux coudes à coudes en 1847 et de plus en plus actuellement, pas sur  cette photo, mais devant une certaine star du Musée qu'il est inutile de nommer.

Si leurs vêtements ont beaucoup changé, on retrouve toujours les mêmes types de public croqués par Biard : artistes, mondains, poseurs, coquettes, famille et vieux habitués qui rechignent à quitter le Musée... Mais ils manquent quand même les touristes étrangers de plus en plus nombreux au XXIe siècle.

Et les gardiens, ont-ils changé ? Sûrement, puisqu'ils sont maintenant des agents de surveillance ! Et des agents au féminin aussi car des femmes travaillent au Musée, plus nombreuses que les hommes.

Mais voyez comme les uniformes du XIXe siècle étaient rutilants et galonnés. Maintenant, pas question de fantaisie. La tenue préférée est grise ou bleu marine. Les agents se fondent avec les visiteurs. Combien d'agent, à votre avis, sur la photo ci-contre ?

Mais c'est surtout le sujet du tableau qui nous touche. Si les uniformes sont magnifiques, les gardiens eux-mêmes sont ridicules, s'époumonant en vain au cri de "On ferme !" Cela nous renvoie à nos difficultés, certains soirs, pour fermer le Musée. En effet, même si la "technique" d'évacuation a progressé, cela reste un moment très délicat, qui méritera un prochain article...

Repost 0
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 23:05

DSC00683DUne cérémonie de commémoration de l'armistice  du 11 novembre 1918 a lieu aussi au Musée du Louvre. En effet un monument est installé dans l'aile Denon, près de l'ancienne entrée du Louvre, entre le palier Denon et la galerie Daru, au rez-de-chaussée. Y sont gravés les noms des fonctionnaires et agents des musées nationaux morts pour la France.DSC00686D

Repost 0
4 novembre 2010 4 04 /11 /novembre /2010 11:13

benedicite 2-copie-1

benedicite 1 

 

 

 

J'aurais du commencer par là ! Avant le repas on dit(sait) le bénédicité.


Le Bénédicité, c'est aussi un superbe tableau de Chardin, salle 40, 2e étage à Sully. En fait le Louvre en possède deux. L'un vient des collections royales (photo à gauche), l'autre est un legs du collectionneur La Case (photo à droite).

Souvent, les peintres reproduisaient eux-mêmes leurs oeuvres. Aujourd'hui on fait des photos, mais à l'époque c'était plus simple de prendre le pinceau.

Cela étonne souvent les visiteurs, par exemple ceux qui retrouvent au Louvre certains tableaux vus à Versailles (Le portrait de Louis XIV, Le Sacre de Napoléon...)

 Actuellement, le Louvre a prêté plusieurs tableaux de Chardin pour une exposition à Ferrare, dont Le Bénédicité, le premier, version de gauche. Ni vu, ni connu, l'autre Bénédicité est sorti de la réserve. Il est accroché au même endroit, c'est le deuxième, version à droite. Les visiteurs ne s'en  apercevront (peut-être) pas, les deux tableaux sont quasiment identiques. Mais  si on les confronte, on peux  jouer au jeu des différences.

 

Repost 0
10 octobre 2010 7 10 /10 /octobre /2010 10:10

Bon, c'est bien beau tout ça, l'art, les nus, mais faut voir ce qui est important ! La question que tout le monde se pose  (qui ne l'a jamais posée me jette la première pierre) : "Qu'est-ce qu'on mange ? Quand est-ce qu'on mange ?".

Et pour les personnels du Louvre en ce moment, c'est aussi :

"Où est-ce qu'on mange ?"

 

En effet, la cantine est fermée pour cause de travaux. Catastrophe ! Révolution ! C'est l'évènement de la rentrée, le grand sujet de conversation.jan davidsz de heem 1640 s 26

 

 

De Jan Davidsz De Heem, 1640, Flandres, Richelieu, 2e étage, Salle 26.


Pour remplacer la cantine très fréquentées des solutions ont été prévues par l'administration : des tickets restaurant, et une salle à manger équipée à Saint Germain l'Auxerrois.

 Nous avons été précisement informés du fonctionnement des tickets restaurant et de leur coût au centime près. Le service de communication nous a mâché le travail en affichant la liste  des restaurant, boulangeries, traiteurs autour du Louvre qui acceptent les tickets. Il y a même un plan pour nous guider vers la nouvelle salle à manger. Ctempcave 

 

J'ai donc suivi le parcours fléché et j'ai testé pour vous la nouvelle "cantine". 

 

D'abord, c'est loin, (surtout si on travaille au fin fond de l'aile Denon), et puis il faut descendre dans les fossés de St Germain l'Auxerois "à ses risques et périls" ! Là c'est un  alignement labyrinthique d'algécos, et c'est bien sûr le plus éloigné qui est le bon.  Toc, toc... personne... la salle est vide, ça sent le renfermé, mais en fait c'est propre, car je dois être le seul à être allé dans cette salle à manger ! Voyez les photos, c'est sinistre ! (et pourtant, j'aime la solitude).

Autant dire que mon repas fut vite avalé et que je suis vite retourné à la chaleur humaine de mes chers collégues autour de la machine à café.

 CtempCtempfos

Repost 0
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 21:36

Voilà l'automne qui arrive avec ses feuilles de vignes, parfaites pour cacher les nudités des articles précèdent !

 

automne arcimboldo

L'automne par Guiseppe Arcimboldo, 1573.

Ce tableau fait parti d'une série sur les quatre saisons. Habituellement exposées dans la Grande Galerie, à Denon, 1er étage, les quatre toiles sont actuellement absentes, prêtées pour une exposition à Dresde.

 

Repost 0

Présentation

  • : louvreboite
  • : c'est le blog d'un gardien de musée pour vous montrer l'envers du décor,vous faire voir ce que vous n'avez pas le temps de voir ...
  • Contact