Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
25 juin 2012 1 25 /06 /juin /2012 22:51

 PpkgbanIl n'y a pas que des pique-niqueurs (interdits) au Louvre, il y a aussi, hélas, des pickpockets.

 C'est mathématique, plus il y a de visiteurs plus il y a de voleurs attirés par les touristes qui transportent sur eux de grosses sommes d'argent et qui, naïfs, croient visiter tranquillement le Musée. 


  Mais parmi la foule d'amateurs d'art se cachent aussi des amateurs d'ar-gent facile à piquer dans la poche des autres. D'ailleurs, c'est dans les endroits où la foule se presse qu'il y a le plus de risque, donc surtout à Denon, devant la Joconde, mais aussi à Sully près de la Vénus de Milo et dans les salles égyptiennes, particulièrement au Mastaba.Pckascensr    

En fait un peu partout dans le Louvre, il est recommandé de bien fermer son sac et d'y faire attention. C'est un peu la honte mais le Louvre ne peut cacher le problème, et faute de le guérir, il doit prévenir les visiteurs par une campagne d'affichage. Bien sûr les pickpockets sont connus, repérés, pistés et parfois évacués, lorsqu'on arrive à les prendre en effraction, mais ils reviennent toujours et de plus en plus nombreux.

Depuis quelques temps c'est le problème numéro un.


De grands panneaux avertissent les visiteurs à chaque entrée de Région ainsi que dans les ascenseurs et, horreur ultime, près des oeuvres phares ci-dessus citées. Voyez plutôt :Pckjoc


Repost 0
16 décembre 2011 5 16 /12 /décembre /2011 00:13

Je vous incitais dans le dernier article à porter plainte.

Mais comment faire ?

Il ne sert à rien de se plaindre auprès des agents de surveillance. Quand on rencontre un problème lors de sa visite au Louvre il vaut mieux le signaler par écrit. C'est bien plus efficace.

Où se trouve le "bureau des plaintes" ?doleances

Sous la pyramide, à l'accueil.

Là, les visiteurs peuvent noter leurs commentaires sur le "cahier de doléances".

En fait, ce n'est pas un cahier, mais des feuilles volantes réunies dans un classeur appelé le REV ! (Remarques Écrites Visiteurs). Une personne (de rêve) est chargée de la gestion de ces fiches de commentaires et les transmet au service concerné. Si vous notez vos coordonnées, ce qui est facultatif, vous aurez même droit à une réponse.

Je précise que vous pouvez laisser aussi un commentaire si vous êtes très content.

Ça fait toujours plaisir !

Repost 0
24 mars 2011 4 24 /03 /mars /2011 21:20

 

Vous avez peut-être entendu parler des mécènes du Louvre ?

MCtous

Par exemple, cet hiver, pour l'achat d'un tableau de Cranach, Les Trois Grâces, Le Musée a fait appel à la générosité de tous, et ce sont 7000 personnes qui sont devenues mécènes !

Photo ci-contre, quelques-uns des noms des donateurs affichés à Richelieu. Ah ah !  J'y reconnais ceux de quelques confrères blogueurs :)

Mais c'est toute l'année que le Louvre recherche, encourage le mécénat. On peut aider le Musée de différentes façons : donner de l'argent sans contrepartie ou louer des espaces pour des soirées privées.

La pyramide est souvent louée, et transformée,  le mardien l'absence du public (photo à droite). Une fois la soirée terminée,  tout est remis en place pendant la nuit pour l'ouverture le mercredi matin, ni vu, ni connu.

Bien sûr, le prix augmente selon la surface et selon le prestige.  C'est sûrement plus cher de louer la salle de la Joconde que le Louvre médiéval.

MCdec08-copie-1

Très chic aussi, la location de la Cour Carrée.

Plusieurs fois par an, on voit se construire, pendant plusieurs semaines, une énorme "tente" pour une soirée, un défilé de mode, ou la FIAC (Foire d'art contemporain). Tente chic pour soirée chic de VIP, mais vu d'en haut, par les fenêtres du Musée,  ça gâche le paysage.

Les visiteurs du Musée nous interrogent:

"Mais qu'est-ce qu'on construit dans la Cour Carrée?"

" Ça? c'est du mécénat !"

MCsept10
MCmars09
MCmars-11-

 


  

Repost 0
24 juillet 2010 6 24 /07 /juillet /2010 22:03

C'est l'été, il fait chaud, on se traîne au musée et ce blog somnole.  Mais avez vous remarqué que Louvreboite a un nouveau collaborateur ? Hermès Leroux se propose d'écrire dans ce blog pour le réveiller un peu ! On va donc rédiger à quatre mains.

 Ainsi en cette période estivale, les fortes chaleurs font souffrir les agents dans certains districts. Que ne donnerait-on pas pour enfiler un maillot de bain aux Appartements Napoléon III ! Mais une tenue correcte est exigée, alors on supporte, espérant se voir affecter dans un district climatisé.

CHsoleilCHshort   Du côté des visiteurs, c'est beaucoup plus « libre »: shorts, mini-jupes et bermudas, c'est le gala des gambettes;  tee-shirt moulant très échancrés dévoilant sans complexe épaules, décolletés, dos !  C'est un défilé d'anatomie...CHepauleCHdecolte CHtatou 

 

 

Mais tout cela reste correct face à ce qui se  trame dans les salles ! Car, pour ce qui est des oeuvres abritées dans notre auguste institution, ce n'est pas le même régime: la peau s'expose, qu'elle soit de marbre, de peinture ou de bois !


Aussi, a-t-on décidé de mettre le Musée à nu, de faire cet été un tour des nus au Louvre.

En fait, il y en a beaucoup, il y en a même trop pour ce petit blog d'ailleurs, mais ce sera un premier aperçu avant une ou plutôt des visites plus complètes du Musée ou de son site

Plusieurs articles seront donc consacrés à cet « étalage » de chairs, la météo se prêtant parfaitement à cette petite série. Mais attention, ici, on fait les choses bien, alors on va vous classer tout ça (de manière totalement arbitraire, mais bon, c'est pour la bonne cause), parce que des nus, on en trouve de l'antiquité jusqu'à 1848 et dans tous les départements du Louvre.

 

Ça sera donc l'été des nudités ! Allez,  on sort les tongs et les shorts, suivez le guide ! Ouf !  On est mieux comme ça...c'est l'été !

 

 
Repost 0
23 juin 2008 1 23 /06 /juin /2008 13:27
Un artiste a voulu se faire un coup de pub en accrochant (collant) sa toile sur une cimaise du Louvre; soit disant "le Louvre serait le Père Lachaise de l'art" ! Mais c'est bien mal venu en ce moment où le 2ème étage de Richelieu est plein d'oeuvres de Jan Fabre, artiste bien vivant, et où l'on peut voir au 1er à Sully le Kiefer commandé par le Louvre !
Résultat: le coup de pub a fait flop !
D'abord le tableau était pas terrible, (j'ai vu le site de l'artiste, c'est vraiment pas la peine de retenir son nom )
mal accroché: il est tombé, (amusant ! on la raccroché dans l'autre sens ! ah ! l'art abstrait !)
et les "gardiens" sont intervenus dans la minute (comme quoi on fait pas rien que dormir sur nos chaises!)
total:  personne n'en parle...
Enfin le mec est bien fier de lui: on peut voir des vidéos sur internet où l'on s'aperçoit que les "gardiens" prennent soit le titre de "conservateur" soit celui de "vigile" suivant la couleur de la peau !

p.s: de jan Fabre par contre, on parle beaucoup, un prochain article à venir...
p.s: je n'ai pas de photo de l'accrochage sauvage, ni du lieu exact du forfait; cette photo des cimaises du Louvre est de M.Hofer, photographe contemporain et autorisée !
Repost 0
12 juin 2008 4 12 /06 /juin /2008 22:32
Successivement à 8h45, 9h45 et 12h40.

Où l'on voit les visiteurs de plus en plus nombreux, de plus en plus près, en adoration devant la déesse de l'amour...
Photographiant à tour de bras, chacun voulant emporter un "souvenir" de cette rencontre; ils posent devant la Vénus, parfois en croisant leurs bras derrière le dos (very funny!) avec un sourire niais, sûr d'eux, seuls au monde...mais verra-t-on la Vénus en entier sur cette photo? Qu'importe! Si tata Jeanine y est avec ses bourrelets et son sac banane !
Repost 0

Présentation

  • : louvreboite
  • : c'est le blog d'un gardien de musée pour vous montrer l'envers du décor,vous faire voir ce que vous n'avez pas le temps de voir ...
  • Contact