Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
23 novembre 2010 2 23 /11 /novembre /2010 00:41

On trouve dans la deuxième salle d'histoire du Louvre, à l'entresol Sully, une oeuvre qui nous interpelle : "On ferme ! "

C'est un tableau de François-Auguste Biard qui montre le Louvre en 1847 et ses gardiens  (je suppose qu'à cette époque ils n'avaient pas honte d'être appelés gardiens) à  "Quatre heures au Salon " c'est à dire à l'heure de fermeture du salon annuel de peinture dans la Grande Galerie.quatre heure

Mais pourquoi vous en parler alors que Louvre-passion l'a déjà fait, ainsi que d'autres sites et blogs. D'abord parce que nous n'avons peut-être pas les mêmes lecteurs et puis, premiers concernés par cette représentation de nos lointains ancêtres, nous avons notre mot à dire !

Comparons point par point le tableau de 1847 avec une photo actuelle prise à l'heure de la fermeture.

Déjà, dans le jargon d'aujourd'hui, on ne dit plus la fermeture mais l'évacuation . 

Et elle n'a pas lieu à seize heures mais à dix-sept heures quarante-cinq (vingt et une heures trente en nocturne, comme sur la photo). Il est vrai qu'à l'époque de Biard, les horaires du Musée devaient suivre ceux du soleil.

L'exposition des oeuvres a changé, autrefois en "touche à touche", elle est aujourd'hui beaucoup plus aérée.Evac-on-ferme

Les visiteurs aussi sont aux coudes à coudes en 1847 et de plus en plus actuellement, pas sur  cette photo, mais devant une certaine star du Musée qu'il est inutile de nommer.

Si leurs vêtements ont beaucoup changé, on retrouve toujours les mêmes types de public croqués par Biard : artistes, mondains, poseurs, coquettes, famille et vieux habitués qui rechignent à quitter le Musée... Mais ils manquent quand même les touristes étrangers de plus en plus nombreux au XXIe siècle.

Et les gardiens, ont-ils changé ? Sûrement, puisqu'ils sont maintenant des agents de surveillance ! Et des agents au féminin aussi car des femmes travaillent au Musée, plus nombreuses que les hommes.

Mais voyez comme les uniformes du XIXe siècle étaient rutilants et galonnés. Maintenant, pas question de fantaisie. La tenue préférée est grise ou bleu marine. Les agents se fondent avec les visiteurs. Combien d'agent, à votre avis, sur la photo ci-contre ?

Mais c'est surtout le sujet du tableau qui nous touche. Si les uniformes sont magnifiques, les gardiens eux-mêmes sont ridicules, s'époumonant en vain au cri de "On ferme !" Cela nous renvoie à nos difficultés, certains soirs, pour fermer le Musée. En effet, même si la "technique" d'évacuation a progressé, cela reste un moment très délicat, qui méritera un prochain article...

Repost 0
12 novembre 2010 5 12 /11 /novembre /2010 23:05

DSC00683DUne cérémonie de commémoration de l'armistice  du 11 novembre 1918 a lieu aussi au Musée du Louvre. En effet un monument est installé dans l'aile Denon, près de l'ancienne entrée du Louvre, entre le palier Denon et la galerie Daru, au rez-de-chaussée. Y sont gravés les noms des fonctionnaires et agents des musées nationaux morts pour la France.DSC00686D

Repost 0
16 juin 2010 3 16 /06 /juin /2010 22:37

La coupe du monde (de football) a commencé vendredi dernier, le 11 juin.

Qui n'est pas au courant ?

Au même moment, in extremis, un écran de télévision a été installé dans la salle de repos des personnels du Musée du Louvre. Les amateurs de foot sont comblés, plus besoin de courir tous les cafés du quartier pendant la pause pour glaner quelques minutes de jeu.

Ttele

T-tele-prem

En fait, en 2006, pour la précédente coupe du monde, une télé avait déjà été accrochée, mais cela a occasionné tellement de plaintes, et de disputes entre les amateurs de sport et les amateurs de calme, qu'elle a été supprimée deux ans après. L'ambiance "sportive" est-elle compatible avec la vocation de la salle de "repos" ? Chacun a son avis sur la question. Il faut trouver un terrain d'entente, par exemple en mettant le son est très bas... mais... c'est quoi ce bourdonnement de ruche ? Elle est pourrie cette télé ? Mais non, ce sont les milliers de vuvuzelas, la fameuse trompe d'Afrique du Sud qui a déjà gagné la première place dans cette Coupe du Monde.

 

Repost 0
18 novembre 2009 3 18 /11 /novembre /2009 19:51

D
écidément, les agents de surveillance ont plusieurs casquettes ! Après les danseurs-performeurs menés par Robyn Orlin, c'est au tour des plasticiens de s'exposer.

Réunis en association au sein du Ministère de la Culture, quelques agents-artistes (ou artistes-agents ?) présentent leurs créations à la Mairie du 9ème arrondissement à Paris
, dans les Salons Aguado, 6 rue Drouot, métro Richelieu-Drouot, du mercredi 18 au Samedi 28 novembre.
Dessins, gravures, peintures, photographies, sculptures, objets d'arts et un hommage à André Malraux.
L'exposition est ouverte tous les jours sauf le dimanche, de 11h à 17h et les jeudis de 11h à 21h.
Repost 0
4 octobre 2009 7 04 /10 /octobre /2009 17:08
Encore quelques jours pour voir des "gardiens" de Musée complétement déjantés ! Le soir, on peut les voir s'échapper du Musée pour barboter dans les bassins autour de la pyramide avec de gros canards en plastiques. Ils crient, ils dansent, ils s'éclaboussent... c'est la fiesta !
Mais ce ne sont pas de vrais gardiens, je vous rassure, il s'agit des danseurs de la troupe de Robyn Orlin. Les vrais "agents de surveillance" sont des gens très sérieux !
Repost 0
28 septembre 2009 1 28 /09 /septembre /2009 14:42
Après mon article sur les sols du Musée, voilà qui "tombe" bien : j'ai trouvé par terre dans la Cour Khorsabad... des agents de surveillance  !
Les mauvaises langues diront qu'ils dorment en salle, comme d'habitude. Pas du tout,
ils dansent ! En fait, il s'agit  de :
Babysitting Petit Louis,
un spectacle de danse contemporaine mis en scène par Robyn Orlin. La chorégraphe crée un spectacle déambulatoire dans les salles du Musée, et elle a tenu à ce que des employés  (huit) soient associés à ce projet  avec trois danseurs, un comédien et un chanteur.
Ils vous entraînent dans un parcours riche en surprises, le Musée leur appartient, ils livrent le rapport intime qu'ils entretiennent avec les oeuvres et  avec le Louvre. Une belle expérience pour eux, et pour les spectateurs une belle performance où les "gardiens" se dévoilent. Le plus étonnant, c'est le mélange de faux gardiens danseurs, de vrais gardiens qui se déchaînent,  et d'autres gardiens encore plus vrais qui surveillent très sérieusement le spectacle.
Une performance réjouissante que vous pouvez partager avec eux :
Du 29 septembre au 8 octobre :
les mardi 29 septembre et 6 octobre, à 19h et 21h30,
les jeudi 1er et 8 octobre, le dimanche 4 et le lundi 5, à 20h30.
Réservation auprès du Louvre au
01 40 20 55 00
ainsi que sur www.fnac.com 
Repost 0
3 juillet 2009 5 03 /07 /juillet /2009 12:47
Il fait chaud à Paris ! Mais le Louvre est climatisé ? C'est vrai mais ce n'est pas si simple. Je ne suis pas technicien en climatisation pour pouvoir expliquer pourquoi mais dans certaines salles, soit on crève de chaud, soit on est complètement gelés, et parfois, heureusement, la température est supportable. C'est vrai que vu la taille du bâtiment et la diversité des espaces, ça doit être un vrai casse-tête pour harmoniser tout ça. L'ennui, c'est que dans la journée on passe d'un extrême à l'autre. Il arrive que, dans le même district, il y ait des différences importantes de température suivant les salles. Vous me direz, l'important c'est la conservation des oeuvres ! Oouii !... Mais  elles aussi sont soumises à rude épreuve !
Après bien sûr tout dépend des personnes: il y a des frileux qui gardent toujours une écharpe à portée de main et des sanguins qui "ont chaud" été comme hiver.
(Je fais ici une parenthèse pour citer mon père, un grand amateur de mots justes  et de sentences instructives : " Une vache sue, un homme transpire mais une jeune fille bien élevée se contente d'avoir chaud ! " Fin de la parenthèse)

Le problème pour les "agents de surveillance" est de toujours faire bonne figure puisque nous sommes en "representation".  Le public, lui, peut déambuler en short et débardeur, pas nous. Voilà en image quelques tactiques de rafraichissement : la bouteille d'eau, le tombé de veste ou l'éventail.

Repost 0
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 23:25
Après la fête sous la pyramide, il y a aussi chaque année une autre fête pour le personnel, mais c'est pour les plus sportifs : la Route du Louvre.

Organisée depuis 4 ans, c'est une course qui se déroule autour de la ville de Lens
, l'arrivée étant sur le site du futur musée Louvre-Lens.
Au choix, suivant ses possibilités, on peut courir un marathon, à partir de Lille, seul ou en relais, ou une course de 10 kilomètres. Pour ceux qui préfèrent marcher et découvrir la région Nord-Pas  de Calais, une  petite randonnée de 10 km est aussi
proposée.
C'est donc sous un très beau soleil qu'une quarantaine d'employés ont pris une inhabituelle "route du Louvre". 
  X-retour-car    
         

Et ils n'étaient pas seuls : 5000 coureurs et 8000 randonneurs ont piétiné les champs et les bois verdoyants, contourné les terrils, longé les houillères, traversé les villages et les corons de briques rouges, pour se retrouver  tous sur le site du musée (les travaux n'ont  pas encore commencé).
Pour repérer les collègues dans la foule, le tee-shirt jaune d'or était la tenue d'uniforme.
Mais pourquoi jaune ? Parce qu'à l'arrivée, frites et bière ch'ti coulent à flot pour revigorer les coureurs ?
Le vainqueur du marathon, un Kenyan, a battu le record en 2h16. Le premier du Louvre a mis 3h38. (photo à gauche).
Pour le 10 km, le  premier est arrivé à 32'10 et le plus rapide du Louvre à 44'23.
Et les randonneurs sont tous bien arrivés, sans regarder leurs montres !

Moi, je dis bravo, et je commence l'entraînement pour y aller l'année prochaine !
(Mais... je n'ai rien qui va avec le jaune...)
Repost 0
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 10:27
La Pyramide a 20 ans et le Louvre profite de cet anniversaire pour faire la fête et se faire un peu de pub ! (si besoin était)
Donc, pendant le mois d'avril,  plusieurs manifestations ont été organisées autour de la pyramide : éclairage artistique de la cour Napoléon, promenade musicale dans les salles, films du Louvre à l'auditorium, voilà pour le public. Et pour le personnel, mardi dernier, grande Soirée .
En fait, depuis plusieurs années, une fête est organisée par et pour le personnel sous la pyramide, anniversaire ou pas.
Comme pour les mécènes, le hall Napoléon est transformé en piste de danse, mais cette fois c'est pour nous ! Décoration (sobre, voir photo), jeux de lumière, D.J., dance-floor et la sono à fond pour l'ambiance. Cocktail et petits fours, buffet à volonté, pièce montée et champagne à gogo pour les  fêtards du Louvre (et leurs amis).
Longtemps avant la fête et aussi après, cela va alimenter les conversations: " tu y vas ? avec qui ? c'était bien ? Monsieur Loyrette a-t-il  fait un discours ? comment était habillée Ariane*? et Micheline*? elle y était ? tu as dansé ?
la musique  était bonne ? et le champagne ? combien de verres a bu Marcel* ?   tu travaillais le lendemain ?..."...
Car tout le monde n'y va pas, il y a des ours parmi le personnel ! Oui, j'en connais, et pas loin d'ici, et certains aussi travaillaient cette nuit-là, au Louvre toujours, mais loin de la pyramide endiablée .
(*les noms sont fictifs)
Repost 0
12 juillet 2008 6 12 /07 /juillet /2008 21:41

Un collègue est mort: Jean-Paul, gardien de nuit, brutalement, d'un cancer.
J'avais eu l'occasion de travailler avec lui, les mois d'été en Nuit et la première fois j'ai d'abord été un peu effrayé par son allure d'ours, son air renfrogné, les épaules voûtés, puis je l'ai apprécié pour sa discrétion, son calme et son grand professionnalisme.
C'était un ancien militaire, il aimait les armes à feu et regardait les polars à la télé; il avait toujours trop chaud et avec lui on mettait la clim à fond et un polaire ! Lui portait toujours une chemise blanche à manches courtes, il ressemblait à un amiral, il avait un attaché-case pour porter...son casse-croûte!
Il aimait faire la ronde tout seul dans le musée vide, la nuit...
Il ne reviendra pas.

Repost 0

Présentation

  • : louvreboite
  • : c'est le blog d'un gardien de musée pour vous montrer l'envers du décor,vous faire voir ce que vous n'avez pas le temps de voir ...
  • Contact